Caimi & Piccinni

photo4food
©Caimi & Piccinni

Jean-Marc Caimi et Valentina Piccinni sont un duo de photographes qui s'intéressent aux histoires contemporaines. Leurs travaux, portant une attention particulière à l’humain et ses histoires, sont reconnus au niveau international et régulièrement présentés dans la presse notamment dans Le Monde, Society, The Guardian
Die Zeit ou L'Espresso. 

Ils ont reçu plusieurs prix tels que le Sony World Photography Award dans la catégorie « Discovery », le Gomma Grant pour le meilleur travail documentaire en noir et blanc, la bourse 2020 du PHmuseum of Humanity dans la catégorie des expositions individuelles, et bien d'autres encore. Six de leurs projets ont été publiés au cours des cinq dernières années et exposés dans des festivals et des galeries, notamment la Biennale Für aktuelle Fotografie (Mannheim) et Voies Off d’Arles. Avec leur dernier livre Güle Güle, publié aux éditions André Frères, ils ont été finalistes du prix du livre d'auteur d'Arles 2020 et du prix Nadar.


Ils développent à la fois un travail de photographie documentaire et de reportage mais également des projets plus artistiques. Leur approche personnelle de la photographie implique que dans chaque histoire qu’ils racontent, le qui est beaucoup plus important que le quoi. Les personnes sont la force, le moteur qui fait que les événements se produisent, les font bouger par l'action et la réaction, qu'ils soient sociaux, environnementaux ou même de guerre.
Leurs reportages ont tous un aspect humain prépondérant et utilisent le portrait comme un outil documentaire. Pour eux, la compréhension du contexte humain, de la motivation, de l'environnement social, de la vie quotidienne des gens est la clé pour révéler une grande partie de la vérité derrière les événements de l'actualité. Leur implication dans les situations qu’ils décrivent et photographient est liée à une attitude personnelle instinctive qui est toujours en rapport avec le tissu social local.

Caimipiccinni.com

En présence de l'absence

La plage, en face du Point de vue 

 

C’est à travers un récit personnel, fluide et quasiment littéraire que le duo de photographes franco-italien imbrique la vie des hommes dans leur histoire présente et passée et celle de la nature, des plantes, des animaux, de la mer et des marées. Ce dialogue de l’homme avec la nature, fortement présent dans leur travail, constitue le scénario, la trame des histoires qu’ils racontent par leurs images contrastées. 

En présence de l'absence