Elina Brotherus

Photographe invitée en résidence de création
Elina Brotherus - Festival Planches Contact 2023

Elina Brotherus travaille dans le domaine de la photographie et de l'image en mouvement. Son travail alterne les approches autobiographiques et historiques de l'art. Les photographies traitant de la figure humaine et du paysage, de la relation entre l'artiste et le modèle, ont cédé la place à des images sur des expériences subjectives dans ses récentes œuvres Annonciation et Carpe Fucking Diem. Dans son travail actuel, elle revisite les partitions des événements Fluxus et d'autres instructions écrites pour l'art orienté vers la performance des années 1950-70.

Elina Brotherus vit et travaille à Helsinki, en Finlande, et à Avallon, en France. Elle est titulaire d'une maîtrise en photographie de l'université d'art et de design d'Helsinki (aujourd'hui université Aalto) et d'une maîtrise en chimie de l'université d'Helsinki. Elle a commencé à exposer au niveau international en 1997. Ses œuvres figurent dans des collections publiques, notamment au Centre Pompidou, à Paris, au musée d'art contemporain Kiasma, à Helsinki, au Moderna Museet, à Stockholm, au Museum Folkwang, à Essen, et au MAXXI, à Rome, pour n'en citer que quelques-unes.

Son travail a été mis en avant dans de nombreux livres et magazines d'art et de photographie. Elle a publié onze monographies, dont la plus récente est "Seabound. A Logbook" chez AKO Kunststiftelse et Kehrer Verlag. Elle a reçu, entre autres, la Carte blanche PMU, France, en 2017, le Prix d'État finlandais pour la photographie en 2008, et le Prix Niépce en 2005.

En Normandie et plus précisément à Deauville et au Havre, Elina Brotherus revisite l’architecture. À travers ses personnages, ces espaces du patrimoine architectural reprennent vie. Les maisons deviennent des foyers avec des habitants ou la figure humaine est présente mais reste silencieuse. Les images sont des machines à remonter le temps qui nous emmènent dans un passé indéfini.

 

 

 


Instagram @elinabrotherus